Comment augmenter son taux de testostérone après 50 ans?

AVERTISSEMENT: Les informations sur ce site n'ont pas pour but de prescrire la médecine. Ce site ne cherche ni à guérir, ni à soigner, ni à traiter, mais uniquement à présenter les solutions alternatives qui favorisent votre bien-être. Consultez donc obligatoirement votre médecin en matière de santé.



La testostérone est une hormone élaborée dans les testicules. Elle est responsable de la production du sperme et réglemente le désir sexuel chez l’homme. Elle joue également de nombreux autres rôles.

Au fil des années, la production de cette hormone chute, ce qui peut avoir de sérieuses conséquences sur l’homme. Par chance, il existe des astuces pour augmenter votre taux de testostérone après 50 ans !

Comment augmenter son taux de testostérone après 50 ans?

Faites du sport pour augmenter votre taux de testostérone !

Le sport est une activité incontournable si vous voulez rester en bonne santé. Par ailleurs, il permet aussi d’augmenter la testostérone sécrétée dans notre corps. Lorsque vous faites régulièrement le sport, vous brûlerez la graisse dans votre organisme. Cette graisse peut en effet bloquer l’augmentation de la testostérone dans votre organisme.

Des exercices sportifs réguliers et de courtes durées vont brûler cette graisse et renforcer vos muscles. Ce qui va par conséquent, booster votre taux de testostérone. Cependant, il est conseillé d’associer un jeûne intermittent à vos exercices.

Seniors : ayez une alimentation équilibrée !

Votre alimentation a un impact remarquable sur le taux de votre testostérone et bien évidemment sur l’ensemble des autres hormones. Il est donc capital que vous mangiez équilibré. L’idéal est de privilégier les aliments riches en protéines. Les protéines jouent un rôle crucial sur la testostérone.

Par ailleurs, vous pouvez aussi associer les bonnes graisses à votre alimentation. Ces graisses se retrouvent dans les produits laitiers bruts ou fermentés ou encore, dans l’huile de coco. La consommation des graines de lin et de chia, de l’avocat, de l’huile d’olive ou des amandes peut aider énormément.

D’autre part, les légumes verts, surtout le chou-fleur, le chou et le brocoli peuvent augmenter la concentration de votre testostérone. Le saumon, les fruits de mer et surtout, les huîtres peuvent aussi vous booster.

Prenez des extraits de plantes après 50 ans

Il existe de nombreuses plantes reconnues pour leurs vertus dans ce domaine. Le fameux gingembre par exemple est une plante aux multiples avantages qui peuvent augmenter vos niveaux. Le gingembre est une plante aphrodisiaque qui augmente les hormones sexuelles chez l’homme.

Cette plante possède aussi des propriétés remarquables pour augmenter votre taux de testostérone. Par ailleurs, l’ashwagandha est également une plante qui peut faire des miracles. Cette plante augmente considérablement le taux des spermatozoïdes. Elle est aussi une excellente alliée pour augmenter votre taux de testostérone.

Prenez des compléments pour booster votre testostérone !

Les méthodes citées ci-dessus n’ont pas donné un résultat escompté ? Vous pouvez vous tourner vers les compléments. Cette méthode fonctionne très bien pour les personnes âgées avec un déficit hormonal avancé. Il existe en effet, de nombreux produits qui peuvent aider à accroître votre taux testostérone.

Tout d’abord, vous avez des compléments qui sont une combinaison des minéraux, complexes vitaminiques et d’extraits végétaux. Ils sont efficaces et donnent un résultat positif.

En outre, vous avez les hormones synthétiques. Il s’agit, des composés injectables par voie intramusculaire, des gels, des patchs, mais aussi des implants sous-cutanés. Concernant ces compléments, il est recommandé de faire appel à un spécialiste du domaine. C’est lui qui saura vous indiquer le produit adapté et la dose idéale.

Vous savez maintenant comment booster votre testostérone après 50 ans pour être toujours performant. Il ne vous reste qu’à vous mettre à l’œuvre !


Lisez aussi:

Cancer de la prostate métastatique : quelle solution ?

Comment bien gérer ses émotions avec la respiration?