Témoignage andropause : comment mieux respirer m’a transformé?

AVERTISSEMENT: Les informations sur ce site n'ont pas pour but de prescrire la médecine. Ce site ne cherche ni à guérir, ni à soigner, ni à traiter, mais uniquement à présenter les solutions alternatives qui favorisent votre bien-être. Consultez donc obligatoirement votre médecin en matière de santé.



L’andropause est un mal qui mine en silence la population masculine. Il s’insère sournoisement dans le quotidien et bouscule tout sur son passage. J’en suis un exemple palpable, et je puis vous dire que ce n’est pas facile pour un homme d’être andropausé.

Heureusement, au cours de mes nombreuses recherches, j’ai découvert les bienfaits de la respiration. J’ai appris à mieux respirer et cela a transformé ma vie du jour au lendemain.

Témoignage andropause: comment mieux respirer m’a transformé?

L’andropause : qu’est-ce que c’est ?

Je comprenais mieux ce dont je souffrais à travers ce que mon corps ressentait. L’andropause, c’est la ménopause, mais dans un contexte masculin. C’est la baisse de production des hormones sexuelles notamment la testostérone.

Ceux-ci sont à la base de la stimulation des caractères sexuels chez les hommes. Cette baisse de production peut survenir entre 45 et 65 ans.

Il faut noter que l’andropause n’affecte pas la fertilité des hommes. Malgré la diminution de la testostérone, le sperme contient toujours des spermatozoïdes. La reproduction est toujours possible.

J’étais rassuré par rapport à cet aspect de M. virilité, mais je n’étais toujours pas au mieux de ma forme. Je suis passé par toutes les formes d’émotions des plus tristes au plus drôle.

Quels sont les symptômes de l’andropause ?

Nous y voilà ! Penser que les hommes sont aussi « andropausés » me donne parfois des frissons. Mais ce sont les effets du temps. Je me réveille parfois le matin sans rien sentir bouger entre mes cuisses. Très frustrant ! Je me souviens avoir évité pendant 10 jours ma compagne.

J’arrivais difficilement à soulever les objets. Pour un rien je sentais la fatigue peser sur moi. Moi qui aimais lire, je commençais à ne plus me souvenir des pages du livre que j’avais lu. Je manquais aussi de concentration en journée et d’insomnie la nuit.

La plupart de ces symptômes apparaissent suite à la baisse de production de la testostérone. La testostérone joue donc un grand rôle dans le fonctionnement de l’organisme masculin. J’avais l’impression de vieillir sur place.

Témoignage : comment mieux respirer m’a transformé ?

Pour mieux me sentir dans ma peau, j’ai donc opté pour la solution naturelle pour affronter l’andropause. Elle consiste à rééduquer ma respiration.

Je me suis mis à exercer la méthode Buteyko qui consiste à pratiquer une respiration nasale en faisant des pauses répétées pour retenir son souffle. Cette méthode permet de corriger la quantité d’oxygène nécessaire à l’activité des cellules.

Les exercices de Yoga m’ont aussi été très utiles. Le Bhastrika ou respiration du soufflet de forge consiste à adopter une position assise avec le dos bien droit. Ensuite, faire l’inspiration et l’expiration par le nez dans un mouvement rapide de va-et-vient. Il faut noter que la phase d’expiration doit être plus vigoureuse que celle de l’inspiration.

L’objectif est de produire le son du soufflet pour ainsi fournir assez d’énergie. Le Bhastrika peut également se faire en étant debout. Les pieds doivent être écartés d’au plus 30 cm.

Ensuite montez les bras en ayant les doigts des deux mains croisées et faites bouger le buste vers chaque côté tout en faisant les exercices de respiration du Bhastrika. Je vous conseille d’alterner les deux positions.

Je suis devenu moins craintif, et j’ai appris progressivement à contenir le stress qu’engendrait ma situation. Le fait de mieux respirer m’a rendu plus sûr de moi, et je suis dorénavant moins affecté par mon andropause. Les symptômes se sont raréfiés et je mène une vie épanouie avec ma compagne.

N’hésitez pas à transformer à votre tour vos vies en apprenant à mieux respirer. C’est une thérapie libératrice et méditative.


Lisez aussi:

Senior : comment perdre du ventre avec la musculation ?