Comment lutter contre l’andropause grâce au yoga?

AVERTISSEMENT: Les informations sur ce site n'ont pas pour but de prescrire la médecine. Ce site ne cherche ni à guérir, ni à soigner, ni à traiter, mais uniquement à présenter les solutions alternatives qui favorisent votre bien-être. Consultez donc obligatoirement votre médecin en matière de santé.



L’approche de la cinquantaine constitue un cap déterminant chez les êtres humains. Elle est marquée par d’inévitables changements hormonaux au niveau de la structure organique et psychologique de l’organisme. Conséquences : les femmes sont sujettes à la ménopause, affection dont l’équivalent chez l’homme est l’andropause.

Comment lutter contre l’andropause grâce au yoga?

Cet article, consacré au cas particulier de l’andropause, revient sur les apports bénéfiques du yoga sur l’individu atteint. En effet, les langues ne tarissent plus d’épithètes pour louer les mérites de cet art oriental millénaire. Nous vous emmenons à la découverte d’un remède centré sur le yoga : le yoga hormonal.

L’hormonothérapie ou yoga hormonal

Mis au point par la brésilienne Dinah Rodriguez, le yoga hormonal était à l’origine conçu pour soulager la ménopause. Il consistait en un ensemble d’exercices inspirés du yoga, destinés à réactiver la production d’hormones.

En effet, la ménopause tout comme l’andropause ont un dénominateur commun : la baisse du taux d’hormones. Il s’agit des œstrogènes chez la femme et de la testostérone chez les mâles. Comment en est-on arrivé à élargir cette thérapie aux hommes ?

Le yoga hormonal au secours des hommes

Après des études poussées, la chercheuse de Sao Paulo en était venue à une conclusion. Le déséquilibre hormonal masculin étant source de faiblesse énergétique, tout comme chez la femme, le yoga hormonal pouvait être répliqué.

Les symptômes qu’une libido faible, un dérèglement érectile et la fatigue peuvent être corrigés. Comment ? Tout simplement en adaptant les exercices enseignés aux femmes pour relancer la sécrétion hormonale. Ne l’oublions pas !

Les œstrogènes et les testostérones sont intimement liés au bien-être émotionnel, psychologique et physique de l’être vivant. Les symptômes de l’andropause affectent surtout ce bien-être en provoquant un affaiblissement au niveau énergétique.

Fort heureusement, les exercices du yoga présentent la particularité d’activer les centres d’énergie du corps, dont les glandes hormonales.

Lutter contre l’andropause : les techniques de yoga

Comme mentionné, le yoga agit spécifiquement sur les centres d’énergie contenus dans l’organisme. Les glandes de sécrétion d’hormones sont ciblées. Les exercices de yoga vont donc permettre de faire circuler l’énergie vers ces glandes, auparavant affaiblies par l’andropause. La principale glande visée étant le testicule.

L’hormonothérapie version mâle est adaptée du pranayama, des asanas et d’une technique de circulation d’énergie.

Les exercices proprement dits

Les Asanas sont des positions centrales pratiquées dans le yoga. Ces exercices impactent le corps aux plans physique et mental. Ils apportent souplesse et solidité à la colonne vertébrale. Ils interviennent aussi pour tonifier le système cardio-vasculaire et apportent plus d’oxygène.

Ces différentes postures permettent de masser les organes internes, y compris ceux touchés par l’andropause. Il se produit une réactivation de la vitalité des glandes, s’ensuit alors une reprise de la production d’hormones. Ces positions sont bien évidemment combinées aux techniques de respiration profonde du pranayama.

Ces dernières agissent dans la stimulation des points énergétiques et la circulation d’énergie grâce à la respiration.

Enfin, l’andropause étant caractérisée par la dépression, une technique tibétaine de circulation d’énergie est employée. Elle permet entre autres de dynamiser les organes internes et d’agir sur l’équilibre mental.

En conclusion

Le yoga est un art. Pour profiter pleinement de ses bienfaits, un apprentissage conséquent est conseillé. En effet, l’andropause étant déjà à la base d’un affaiblissement du corps, certains mouvements du yoga requièrent de la prudence.


Lisez aussi:

Comment détecter et soigner l’andropause naturellement?

Comment maigrir après 50 ans pour l’homme ?